Clinique vétérinaire du Cèdre
528 rue Victor Hugo
30310 VERGEZE
Tél : 04 66 35 18 62
URGENCES
  
04 66 35 18 62


    SUR RENDEZ-VOUS
Du lundi au vendredi :

- 9h à 12h
- 14h30 à 19h
Le samedi :
- 9h à 13h

Accueil>>Vaccination

Vaccination

La vaccination consiste à stimuler l'immunité d'un organisme en lui faisant fabriquer des anticorps contre un microorganisme ( virus, bactérie ou parasite). Avant qu'il ne soit vacciné, pendant ses premières semaines de vie et si sa mère était vaccinée, l'animal sera protégé par les anticorps maternels qui passent dans le lait. Par contre, vers l'âge de 3 mois, ces anticorps disparaissent et l'animal doit produire ses propres anticorps pour être protégé.
La vaccination n'a donc pas pour but d'EMPECHER d'attraper une maladie mais elle permet en fait à l'organisme de mieux se défendre s'il est en contact avec le microbe responsable des symptômes. Ainsi, on a des formes atténuées de maladies et qui guérissent plus vite alors que la plupart des animaux non vaccinés peuvent mourir s'ils attrappent certaines pathologies graves.

Selon les espèces, on ne vaccine pas pour les mêmes maladies :

liendetails.png les vaccins chiens
liendetails.png les vaccins chats
liendetails.png les vaccins NAC
liendetails.png les principaux protocoles vaccinaux

 

pucefleur.pngLes vaccins chiens

Il existe de nombreuses maladies pour lesquelles il existe des vaccins. Certaines valences sont faites systématiquement, d'autres plutôt en fonction des risques.

- Valence C: maladie de Carré: maladie grave, souvent mortelle, qui provoque des symptômes digestifs, oculaires, nerveux et respiratoires
- Valence H: Hepatite de Rubarth: atteinte du foie par le virus avec observation possible de vomissements (cette maladie n'est plus présente en France grâce à la vaccination)
- Valence P: Parvovirose: maladie qui peut être mortelle, très contagieuse, elle provoque une très grave gastro-entérite hémoragique
- Valence Pi: Parainfluenza: un des agents de la "toux de chenil"- cette valence vaccinale protège partiellement contre cette maladie
- Lepto
- Valence R: Rage: maladie très grave, mortelle chez l'animal et transmissible à l'Homme chez qui elle est également mortelle, la rage a été éradiquée en France il y a de nombreuses années, que ce soit chez les animaux de compagnie ou bien chez les animaux de la faune sauvage. Elle réapparaît de façon sporadique (càd seulement quelques cas isolés) lors d'importation illégale d'animaux en provenance de pays non indemnes, notamment l'Afrique du Nord. La vaccination contre la rage revêt alors plus un contexte législatif (voyages hors de nos frontières, chiens de 1e et 2e catégorie etc...)
- Toux de chenil (coqueluche): Bordetella: pour compléter le Pi, pour protéger complètement l'animal, il faut lui administrer  la valence Bordetella. La toux de chenil est une maladie très contagieuse, handicapante, et qui, comme son nom l'indique, va faire tousser l'animal. La protection est très recommandée pour les chiens très souvent en contact avec d'autres chiens ( séjours en pension, élevages, expositions, clubs d'éducation...)
- Piroplasmose: maladie transmise par les tiques, très connue et répandue. Par contre, très peu courante chez nous. La vaccination est possible mais nous ne la recommandons pas forcément vu le peu de cas que l'on rencontre.
- Borréliose: maladie de Lyme: maladie transmise par les tiques, très peu répandue dans notre région, qui provoque entre autres des douleurs articulaires.
- Herpesvirose: vaccin intéressant seulement pour les femelles reproductrices d'élevage touché par la maladie.
- Leishmaniose

top.png haut de page


 

pucefleur.pngLes vaccins chats

vergeze-_210 350.jpg- Valence P: Pancoleucopénie: Typhus: maladie qui s'apparente à la parvovirose du chien. Elle est très souvent mortelle, notamment chez les jeunes animaux. Elle provoque des signes cliniques digestifs (gastro-entérite plus ou moins hémorragique), généraux (abattement +++), diminution des défenses immunitaires (notamment diminution des globules blancs). Maladie répandue surtout en refuges.
- Valences "Coryza": en fait, ce terme est plus ou moins impropre. En effet, on utilise fréquemment ce terme répandu mais pour être plus rigoureux, la vaccination protège en fait contre 2 virus qui provoquent certes les signes cliniques du coryza (yeux qui pleurent, éternuements, nez qui coule etc...) mais qui peuvent également être à l'origine d'autres symptômes. Les virus sont l'Herpesvirus et surtout le Calicivirus, qui est fréquemment responsable de stomato-gingivite chronique. Comme expliqué dans les définitions et encore plus vrai pour le coryza, la vaccination n'empêche pas du tout d'attrapper la maladie, très fréquente et très contagieuse, mais elle permet d'en atténuer les symptômes et surtout de diminuer la contagiosité lorsqu'il y a de nombreux chats (élevage, pension, refuge, multipossesseur etc...)
- Valence Leucose: maladie provoquée par un virus, le FeLV. Ce virus fait partie de la famille des rétrovirus (famille dont fait partie le FIV, virus du sida du chat mais pour lequel il n'existe pas de vaccin à ce jour), la leucose est mortelle et provoque des atteintes graves du foie ou engendre la formation de tumeurs souvent malignes.
- Chlamydiose: maladie contagieuse, qui provoque des signes oculaires; peut entrer dans le syndrome coryza.
- Valence Rage: CF CHIEN

top.png haut de page


 

pucefleur.pngLes vaccins NAC

Il n'y a que 2 espèces que l'on peut vacciner: le furet et le lapin
- le furet: que l'on peut vacciner contre la maladie de Carré et la rage.
- la lapin: on le protège contre 2 maladies qui se transmettent par les moustiques
 * la myxomatose: maladie mortelle qui provoque des oedèmes au niveau des yeux, des oreilles et très répandue chez les lapins sauvages.
 * la VHD: maladie virale hémorragique: l'animal meurt d'une gatsro-entérite hémorragique fulgurante

top.png haut de page


pucefleur.png Les principaux protocoles vaccinaux

Les différents protocoles sont variables, au cas par cas en fonction de l'âge de l'animal, de son mode de vie, de son état de santé et du risque de chacun vis-à-vis des maladies contre lesquelles on vaccine. Ce protocole sera donc établi avec votre vétérinaire qui vous conseillera pour le cas particulier de votre animal. Malgré tout, il y a certains principes généraux qui seront toujours respectés pour que la vaccination soit efficace:
 * la primovaccination du chien et du chat nécessite au moins 2 injections à un mois d'intervalle, dont au moins une après l'âge de 12 semaines. Si cet intervalle n'est pas rigoureusement respecté (si retard lors de la 2e injection par exemple), le protocole de primovaccination sera à recommencer et votre vétérinaire vous incitera à revenir pour une nouvelle injection au bout d'un mois.
 * pour rester efficace, la vaccination nécessite obligatoirement des RAPPELS ANNUELS pour relance l'immunité. En effet, cela s'explique par la courbe des anticorps qui diminue au fil du temps et qu'il faut régulièrement stimuler. A cette occasion, nous réaliserons la visite annuelle de santé.

Le protocole vaccinal du furet nécessite en primovaccination une injection après 3 mois puis un rappel annuel.
Le protocole vaccinal du lapin nécessite une injection de primovaccination après 2 mois pour les 2 maladies. Les rappels sont annuels pour la VHD mais sont plus fréquents pour la myxomatose ( 2 à 3 rappels annuels en fonction du mode de vie du lapin).

top.png haut de page

gauche.png La visite annuelle de santé
La visite d'achat/d'adoption du chiot droite.png

retour.png Retour à : La médecine préventive
Conception et Réalisation Veto Online - 2011